Les Eglises veulent connaître la raison de la réduction du montant des restitutions des biens de 13 milliards de couronnes

24-03-2014

Dans le cadre des restitutions des biens aux Eglises, celles-ci souhaitent connaître de la part des sociaux-démocrates et des représentants du mouvement ANO, la raison pour laquelle les compensations liées aux restitutions des biens devraient être diminuées de près de 13 milliards de couronnes, soit environ 481 millions d’euros. Ce mardi, les Eglises doivent se réunir avec les hommes politiques afin de rassembler les conclusions rassemblées par les experts en la matière des deux parties. Les experts s’étaient mis d’accord sur certains calculs techniques, qui avaient confirmé que les sommes, liées aux restitutions des biens aux Eglises, n’étaient pas excessives. C’est le secrétaire générale de la Conférence épiscopale tchèque, Tomáš Holub, qui l’a fait savoir ce lundi à l’Agence de presse tchèque. En vertu de la loi adoptée par l’ancien gouvernement de Petr Nečas, 56% des biens expropriés sous le régime communiste à seize cultes en République tchèque doivent leur être rendus, et ce pour un montant total de 75 milliards de couronnes (environ 3 milliards d’euros). Les Églises doivent également recevoir une compensation financière de l’ordre de 59 milliards de couronnes (près de 2,35 milliards d’euros) sur une période de trente ans.