Les enfants tchèques redoublent peu

18-10-2014

A quinze ans, 4,9% des adolescents tchèques ont redoublé au moins une fois durant leur scolarité. C'est peu au regard de la moyenne des pays de l'OCDE, qui s'élève à environ 12%. Ces données ressortent de l'enquête internationale PISA 2012, dont les résultats ont été publiés récemment. En République tchèque, la loi précise qu'un élève ne peut pas redoubler plus d'une fois chaque classe de l'enseignement primaire. Selon les auteurs de l'étude, le redoublement n'est le plus souvent pas souhaitable, ni pour l'élève, ni pour le système scolaire. Les pays où l'on redouble le plus souvent (entre 30 et 39% des enfants) sont la Belgique, le Luxembourg, l'Espagne et le Portugal. En France, plus d'un quart des élèves sont concernés, un chiffre en nette baisse depuis dix ans.