Les étrangers devraient pouvoir travailler plus longtemps en République tchèque sans prolongation de visa

12-01-2017 mis à jour

Les étrangers qui travaillent en République tchèque pourront probablement dans un proche avenir rester jusqu’à six mois dans le pays sans être contraints de demander tous les trois mois une prolongation de leur visa. Quant à ceux qui entreprennent, ils pourraient rester jusqu’à deux ans pour peu que leurs activités concourent à la réalisation d’un important investissement. L’amendement à la loi allant dans ce sens a été soutenu en première lecture par la Chambre des députés, ce mercredi. Le texte va désormais être soumis à l’examen de la commission en charge des questions de sécurité. « L’objectif du gouvernement est de soutenir les formes de migration qui constitueront un apport pour l’économie tchèque tout en renforçant sa compétitivité », a expliqué le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, aux députés. Cet amendement est aussi une réaction aux directives de l’Union européenne qui ont été adoptées en 2014.