Les facultés des lettres protestent contre les restrictions budgétaires

15-10-2010

L’Association des doyens des facultés des lettres dénonce les restrictions budgétaires annoncées par le gouvernement tchèque et qui doivent toucher également le secteur de l’enseignement supérieur. « L’éducation est une des priorités du gouvernement, or, ses démarches actuelles représentent une menace pour l’enseignement tchèque », écrivent les doyens dans leur lettre adressée aux ministres. Ils font également appel aux autorités pour encourager la science tchèque, dont la situation ils jugent difficile, tout en critiquant le plan du futur développement de la science en République tchèque, élaboré par le ministère de l’Education nationale.