Les négociations sur la crise gouvernementale sont au point mort

16-04-2005

Les négociations sur le règlement de la crise gouvernementale sont au point mort. La direction du parti social-démocrate n'a pas approuvé l'accord sur la formation d'un nouveau cabinet pro-européen composé des trois partis de la coalition actuelle. L'idée de formation d'un cabinet minoritaire social-démocrate est rejetée par le président de la République, Vaclav Klaus.

Un règlement rapide de la crise est demandée par les gouverneurs des régions. Ces derniers craignent ses retombées sur le fonctionnement des régions. La crise complique, selon eux, la communication avec les ministères et menace l'utilisation des moyens financiers à partir des fonds communautaires.