Les participants à la réunion secrète de Lány resteront dans le cabinet fantôme de la social-démocratie

01-11-2013

Le président de la social-démocratie Bohuslav Sobotka n'envisage pas d'exclure du gouvernement fantôme social-démocrate les quatre membres qui ont participé à la réunion secrète de Lány avec le chef de l'Etat le samedi soir des élections. Bohuslav Sobotka entend se concentrer sur les réunions visant à former un cabinet gouvernemental. Il a toutefois également annoncé que les "putschistes" du parti, comme il les appelle, ne seront certainement représentés qu'à la marge dans la future coalition gouvernementale. En ce qui concerne Michal Hašek, le vice-président de la social-démocratie, à la tête de l'aile du parti proche de Miloš Zeman et souhaitant le départ de Bohuslav Sobotka, il ne devrait pas être membre de ce gouvernement. Michal Hašek a déclaré publiquement à onze reprises n'avoir pas participé à la rencontre de samedi. Devant l'évidence, il a cependant dû admettre son mensonge et s'en est excusé. La réunion du comité central d'éxécution de la social-démocratie devrait décider, le 10 novembre prochain, du sort des "putschistes", qui pourraient être amenés à démissionner de leurs fonctions.