Les partis politiques d’accord sur un amendement à la Constitution permettant la tenue des élections

02-09-2009

Les différents partis politiques du pays se sont entendus, mercredi, sur une solution rapide à la crise constitutionnelle inattendue apparue suite à la décision prise par la Cour constitutionnelle de suspendre le décret du président de la République convoquant les élections législatives anticipées. Selon le Premier ministre, les leaders des partis siégeant à la Chambre des députés et les présidents des deux chambres du Parlement réunis mercredi au Château de Prague par le président de la République, cette solution passe par l’adoption en procédure raccourcie d’un amendement à la loi constitutionnelle permettant la dissolution de la Chambre des députés par la propre décision de celle-ci et ainsi l’organisation d’élections anticipées.