Les partis politiques se préparent à d'éventuelles élections législatives anticipées

09-08-2013

Le président du Parti civique démocrate, Martin Kuba, qui a remplacé Petr Nečas sur ce poste, ainsi que la présidente de la Chambre des députés Miroslava Němcová, ont appelé ce vendredi à une coopération avec l’ancien président, Václav Klaus. Si, selon eux, le retour de Václav Klaus, à la direction de l’ODS n’est pas probable, ils souhaitent néanmoins de collaborer pleinement avec lui. Selon le politologue, Daniel Kunštát, environ dix pour cent de la population soutient l’ancien chef de l’Etat, ce qui correspond à « un noyau dur » de ses sympathisants. Ainsi, la présence de Václav Klaus ne signifierait pas une amélioration dramatique des préférences électorales de l’ODS.