Les présidents de six pays d’Europe centrale réunis à Prague pour discuter des infrastructures de transport

11-12-2014

Les présidents des quatre pays du Groupe de Visegrád (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie) ainsi que ceux d’Autriche et de Slovénie se sont réunis à Prague ce jeudi pour un sommet de deux jours consacré au développement des infrastructures de transport en Europe centrale après 2020. Les six pays s’entendent sur le point que les transports ont probablement le plus grand effet multiplicateur sur l’ensemble de l’économie de la région, notamment en termes de compétitivité et d’emploi. La République tchèque souhaite notamment se relier à plus ou moins long terme au réseau ferroviaire allemand de lignes à grande vitesse, un projet qui intéresse d’ailleurs les entreprises françaises. Dans la matinée, les six chefs d’Etat ont également déclaré qu’ils étaient favorables à la création d’un fonds européen d’investissement pour les infrastructures de transport. Dans la soirée doit être inaugurée une exposition consacrée au projet de construction du canal reliant le Danube, l’Oder et l’Elbe, chantier pharaonique dont le président tchèque Miloš Zeman est un des fervents partisans.