Les prisons tchèques se rapprochent à nouveau de la surpopulation

10-07-2015

Les prisons tchèques font à nouveau face à des problèmes de surpopulation. Leurs capacités totales sont actuellement utilisées à plus de 99,9%. En ce qui concerne les mises en détention provisoire, ce chiffre est toutefois inférieur, à 79%. Le problème de la surpopulation carcérale n'est pas récent. Fin 2012, les capacités du système pénitentiaire tchèque étaient utilisées à plus de 106%, avec 22 638 prisonniers. Le chef de l'Etat à cette époque, Václav Klaus, avait décidé d'une amnistie présidentielle très critiquée mais qui avait temporairement régler le problème de la surpopulation en relâchant 28,5% des détenus. A l'heure actuelle, 20 158 personnes purgent une peine de prison en République tchèque.