Les réfugiés irakiens qui avaient quitté la Tchéquie ne peuvent maintenant plus y retourner

23-12-2016

Le groupe de réfugiés irakiens, qui, au printemps dernier, avait quitté la République tchèque pour l'Allemagne, ne peut désormais plus retourner sur le territoire tchèque. Ces familles avaient en effet jusqu'à ce vendredi 23 décembre pour un éventuel retour. Selon l'agence de presse ČTK, il est probable maintenant que les 25 personnes qui composent ce groupe déposent une demande d'asile auprès des autorités allemandes. Ils avaient été accueilli en République tchèque dans le cadre du projet de l'organisation Generace 21, laquelle prévoyait de faire venir 153 ressortissants irakiens de confession chrétienne. Le gouvernement avait décidé d'interrompre le programme avant son terme après le départ de ce groupe de 25 personnes pour l'Allemagne.