Les scientifiques tchèques ont documenté 47 monuments détruits à Mossoul

15-02-2017

Les radicaux de l’organisation terroriste de l’Etat islamique ont jusqu’à présent détruit 47 monuments historiques à Mossoul. Cela résulte d’une base de données établie par une équipe de quatre scientifiques tchèques, qui travaille à la préservation du patrimoine monumental de cette ville du nord de l’Irak, tombée aux mains de l’Etat islamique en juin 2014. Les experts tchèques documentent la destruction de la ville dans une carte interactive qui fait partie d’un projet intitulé « Architecture menacée de la ville de Mossoul ». L’initiative dont l’objectif est de rassembler les informations relatives aux états initial et actuel des monuments pour contribuer à l’avenir à la rénovation de cette cité historique, est par ailleurs présentée, jusqu’à la fin de mars prochain à la Galerie Věda a umění à l’Académie tchèque des sciences à Prague.