Les sénateurs veulent un amendement pour tolérer les cyclistes ayant un peu bu

25-08-2016

Les sénateurs ont voté ce jeudi un amendement pour tolérer dans les communes et sur les routes de campagne la circulation des cyclistes présentant un taux d'alcoolémie inférieur à 0,8 g/l. Le ministère des Transports est opposé à ce texte et souhaite que la tolérance zéro en vigueur vis-à-vis de l'alcool reste la norme. La question sera tranchée par la Chambre des députés, laquelle avait déjà repoussé une proposition similaire en décembre dernier. Roman Budský, membre d'une association pour la sécurité routière, indique qu'en 2015 les cyclistes ont été impliqués dans 16% des accidents de la route. Selon lui, un tiers d'entre eux étaient sous l'emprise de l'alcool. Le sénateur social-démocrate Zdeněk Škromach défend tout de même l'amendement : "Nous sommes l'un des trois derniers pays de l'Union européenne où les cyclistes ont l'interdiction totale de boire de l'alcool". "C'est un texte de loi pour les gens bien", ajoute-t-il.