Les sociaux-démocrates envisagent de former leur propre gouvernement en cas d’échec de celui de Jiří Rusnok

28-06-2013

Le parti social-démocrate (ČSSD) a fait savoir, ce vendredi, qu’il envisageait de former son propre gouvernement si le cabinet de technocrates que met actuellement en place le Premier ministre Jiří Rusnok n’obtient pas la confiance de la Chambre des députés. Ce cas de figure est fort probable, les trois partis de l’actuelle coalition démissionnaire et les principaux partis de l’opposition (parmi lesquels le ČSSD) ayant déjà indiqué qu’ils ne soutiendraient pas le nouveau gouvernement. Vainqueur des élections législatives en 2010, le ČSSD pourrait donc se voir confier la responsabilité par le président de la République de former un nouveau gouvernement en cas d’échec de celui dirigé par Jiří Rusnok. Le leader du ČSSD, Bohuslav Sobotka, a précisé qu’il s’agirait alors d’un gouvernement minoritaire en attendant la tenue des prochaines élections législatives en 2014. Toutefois, Bohuslav Sobotka a rappelé que la dissolution de la Chambre des députés et l’organisation d’élections anticipées restaient la priorité des sociaux-démocrates.