Les sociaux-démocrates proposent une taxation du secteur bancaire

15-02-2017

Le parti-social démocrate, la principale formation de l'actuelle coalition gouvernementale, a annoncé mardi qu'il défendrait l'idée, lors de la campagne des prochaines législatives, de mettre en place une taxation du secteur bancaire. Il s'agit d'une taxation progressive qui viserait en premier lieu les établissements bancaires les plus importants en Tchéquie. Le premier ministre Bohuslav Sobotka, président de la social-démocratie, défend la mesure en indiquant que des dispositifs similaires existent déjà dans quinze pays de l'Union européenne, et notamment en France ainsi que dans tous les pays voisins de la République tchèque. Selon lui, cette taxation pourrait rapporter 11 milliards de couronnes chaque année à l'Etat. Les banques n'ont pas tardé à dénoncer un projet qui serait d'après elles discriminatoire et qui pénaliserait les investissements.