Les syndicats contre les modifications envisagées du code du travail

30-08-2010

Les syndicats dénoncent les modifications radicales du code du travail envisagées par le Premier ministre Petr Nečas. Celles-ci sont en revanche favorablement accueillies par les employeurs qui craignent tout de même des émeutes sociales. La version finale du nouveau code sera encore discutée par les trois partis de la coalition gouvernementale... Petr Nečas estime en outre que les licenciements dans la fonction publique en 2011 en raison des économies imposées par le gouvernement toucheront 5 à 8 % des employés. Petr Nečas entend à ce que ces licenciements touchent en priorité les chefs et responsables. Le gouvernement entend réduire l’année prochaine d’environ 10 % le volume des salaires dans les organisations publiques. Seuls les enseignants ne seront pas concernés par cette baisse des salaires.