Les Tchèques pourront travailler plus facilement en Nouvelle Zélande

25-11-2010

Les jeunes Tchèques auront désormais plus de possibilités de travailler en Nouvelle Zélande. Le ministre tchèque des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg et son homologue néozélandais Murray McCully ont signé à Prague un protocole qui élargit les possibilités pour des congés de travail dans ce pays. Concrètement parlant cela signifie que les Tchèques pourront y étudier pendant six mois au lieu des trois mois précédemment. Ils pourront également suivre davantage de cours.