Les Tchèques travaillent plus la nuit par rapport à la moyenne européenne

09-02-2014

Le travail de nuit en République tchèque est chose commune : chaque sixième employé se rend à son lieu de travail entre 23h et 6h du matin. Ces nouvelles données ont été révélées par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ). Les Tchèques acceptent le travail de nuit, en dépit des avertissements des médecins, clamant que ce type de travail est un poids pour l’organisme. A titre de comparasion, les chiffres de l’Union européenne soint moins importants : le travail nocturne concerne en moyenne 15% des employés européens uniquement. En République tchèque, plus de 18% des hommes sont concernés par le travail nocturne, tandis qu’il touche 13% des femmes. Le nombre de femmes tchèques, qui travaillent de nuit (et ce principalement dans le secteur de l’industrie, de la santé publique ou dans le secteur tertiaire), est le troisième chiffre le plus élévé de l’Union européenne ; les Tchèques n’ont été devancées que par les Slovaques et les Irlandaises.