Les trois journalistes tchèques toujours détenus en Irak

14-04-2004

Prague est toujours sans nouvelle sur le sort des trois journalistes tchèques, détenus depuis dimanche en Irak. Si le ministre irakien de la Culture, Mufid Jazairi, est très optimiste et déclare qu'ils seront bientôt libérés saints et saufs, Petr Kolar, vice-ministre tchèque des Affaires étrangères, est en revanche plus réservé. La diplomatie tchèque coordonne ses démarches avec les diplomaties des pays dont les citoyens avaient été également enlevés. La situation des reporteurs tchèques a été examinée par le Conseil de sécurité de l'Etat et débattu en conseil ministériel.