Les vestiges d'une très ancienne civilisation en Europe ne sont pas nouveaux

13-06-2005

Selon l'archéologue tchèque, Martin Kuna, les bâtiments ronds néolitiques dont on découvre les vestiges actuellement, en Allemagne, en Tchéquie et en Hongrie, ne sont pas une nouveauté. Leur existence est connue depuis plus de cent ans. Pourtant, sous le régime communiste, il n'était pas possible d'en faire des examens aériens, car le trafic était sévèrement contrôlé. Aujourd'hui, les recherches sur la civilisation qui les a édifiés pourraient considérablement avancer.