L'Etat va prêter 26 millions d'euros à la société minière OKD

15-08-2016

Le ministère des Finances et la société minière OKD ont conclu un accord ce lundi portant sur un prêt de l'Etat à cette entreprise mise en faillite en mai dernier par le tribunal régional de Moravie-Silésie à Ostrava. Ce prêt de quelque 700 millions de couronnes, un peu moins de 26 millions d'euros, est conditionnée à une restructuration de la dette de la firme, laquelle a été décidée par les créanciers la semaine passée. Cette aide sous la forme d'un prêt a été décidée fin juillet par le gouvernement et est critiquée par l'opposition de droite qui y voit "un cadeau". C'est la société Prisko, qui appartient au ministère des Finances, qui va fournir cette argent dont la société OKD devrait recevoir une première partie dès les prochains jours. En mai dernier, OKD, qui emploie environ 12 000 personnes, directement ou via ses fournisseurs, s’est déclaré en dépôt de bilan en précisant être dans l'incapacité de verser les 17 milliards de couronnes (629 millions d’euros) dues à ses créanciers.