L’hebdomadaire allemand Die Zeit compare Andrej Babiš à Donald Trump

04-08-2016 mis à jour

Le conflit d’intérêt du ministre des Finances tchèque et propriétaire du groupe agroalimentaire Agrofert, Andrej Babiš, serait géant et aurait des impacts au niveau européen. C’est ce que rapporte l’hebdomadaire allemand Die Zeit dans son édition publiée ce jeudi, tout en indiquant que lors de sa première année en fonction, les entreprises de ce milliardaire tchèque auraient reçu des subventions européennes de 50 % plus élevées qu’auparavant. Le vice-premier ministre tchèque et chef du mouvement ANO est également comparé à Donald Trump. De même que cet homme d’affaires et candidat à la présidence américain, Andrej Babiš profite, d’après Die Zeit, du mécontentement des Tchèques vis-à-vis l’establishment politique actuel pour atteindre ses objectifs. Le ministre considère, pour sa part, ce texte comme "mensonger" et écrit avec le but de le compromettre. Il affirme qu’il n’abuse aucunement de son rôle et ne participe pas aux votes relatifs à ses entreprises.