L'hôpital jugé non responsable des actes du "tueur à l'héparine"

01-08-2014

Selon la décision vendredi du tribunal régional de Hradec Králové, l'hôpital de la ville de Havlíčkův Brod ne doit pas payer de dommages-intérêts à la famille d'une des victimes de Petr Zelenka. Surnommé le tueur à l'héparine, il a été condamné à perpétuité pour le meurtre de sept patients à qui il a administré des doses mortelles de cet anticoagulant ainsi que pour une dizaine d'autres tentatives de meurtres. Selon le juge, l'hôpital ne peut être tenu responsable. Les descendants de la victime ont indiqué qu'ils avaient l'intention de faire appel.