Liban: le chauffeur des disparus serait le frère d'un homme emprisonné en République tchèque

19-07-2015

Le MAE tchèque a confirmé la disparition de cinq ressortissants tchèques dans la plaine de la Bekaa, près de la frontière syrienne. Le chef de la diplomatie, Lubomir Zaoralek, a loué les efforts des autorités libanaises dans cette affaire. Les médias tchèques reprennent ce dimanche certaines informations de médias locaux libanais selon lesquelles le chauffeur des Tchèques serait le frère d'Ali Fayad, emprisonné en République tchèque et en attente d'une extradition vers les Etats-Unis où il est accusé de trafic d'armes et de drogues. L'agence de presse tchèque ČTK reprend quant à elle une information du tabloïd Blesk selon laquelle deux des Tchèques portés disparus ont participé au procès d'Ali Fayad à Prague, l'un en tant que traducteur, l'autre comme avocat. Aucune source n'a été mentionnée. Les identités des cinq hommes dont on est sans nouvelles depuis samedi n'ont pas été révélées.