L'opposition demande la démission du ministre de l'Intérieur, suite à l'affaire Krejcir

24-06-2005

Deux jours après la démission du président de la Police tchèque, Jiri Kolar, Le Parti civique démocrate (ODS), en tête de l'opposition, demande la révocation de deux autres hauts représentants de la Police, ainsi que du ministre de l'Intérieur, Frantisek Bublan. Cette critique des autorités de la part de l'opposition a été provoquée par la fuite de l'entrepreneur Radovan Krejcir, suspecté de fraudes, lors de la perquisition dans sa somptueuse villa de Cernosice, près de Prague. Les autorités policières tchèques et internationales sont toujours à sa recherche.