L’UE lancera probablement une procédure pour déficit excessif contre la République tchèque en 2010

16-12-2009

La Commission européenne ouvrira l’année prochaine probablement une procédure contre la République tchèque en raison du montant excessif du déficit de ses finances publiques. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre, Jan Fischer, mercredi, à Prague, lors d’un forum économique. Le chef du gouvernement a précisé qu’il s’agissait d’une procédure standard lorsque le déficit d’un pays se creuse, mais que cette procédure pouvait menacer l’afflux d’argent en provenance de l’UE. Début décembre, les ministres des Finances des Vingt-sept s’étaient entendus pour que la République tchèque réduise avant 2013 son déficit sous la limite en vigueur de 3 % du PIB. Le budget de l’Etat adopté récemment par les députés pour 2010 prévoit toutefois un déficit record de 163 milliards de couronnes, soit 5,7 % du PIB.