Médecine : un audit européen vante la qualité et la sûreté des transplantations en République tchèque

03-08-2013

Selon un audit préventif réalisé dans le cadre du programme européen ACCORD, les transplantations et les dons d'organes en République tchèque se distinguent par un haut niveau de qualité et de sûreté. Durant le premier semestre de cette année, 237 reins, 32 coeurs et 62 foies ont été transplantés dans l'un des six centres où cela est possible sur le territoire tchèque. Le programme ACCORD, qui s'achèvera en 2015, vise à harmoniser par le haut les méthodes de transplantations et de dons d'organes des 23 pays européens qui y participent. La République tchèque collabore notamment avec la France et l'Italie en vue de mettre en place un système centralisé d'audit et d'accréditation des départements pratiquant la transplantation.