Michal Koudelka prend la tête du contre-renseignement tchèque

15-08-2016

En présence du premier ministre Bohuslav Sobotka, Michal Koudelka a pris la tête du Service de renseignement et de sécurité (BIS), le principal organe chargé du contre-renseignement en République tchèque. Il remplace Jiří Lang, lequel a posé sa démission au début du mois de juin après être resté 13 ans en poste. Âgé de 51 ans, Michal Koudelka travaille pour les services secrets depuis 1992 et a dirigé dix années durant le département du contre-espionnage au sein du BIS. Face aux députés du comité parlementaire en charge de la sécurité, il avait déclaré à la mi-juillet que sa priorité serait d'assurer la sécurité des citoyens tchèques face à toute menace. Il disait vouloir un BIS apolitique, professionnel, agissant dans le respect de la loi et réactif.