Migrants: Lubomir Zaorálek invite le Haut-commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme

23-10-2015

Le chef de la diplomatie tchèque a fait savoir par son porte-parole qu'il rejettait les critiques de Zeid Ra’ad Al Hussein quant au non-respect systématique des droits des migrants par la République tchèque. "Le ministre des Affaires étrangères a fait savoir au Haut-commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme que la partie tchèque était prête à l'accueillir afin de pouvoir discuter des questions des droits de l'Homme et pour qu'il puisse prendre personnellement connaissance de la situation locale, y compris dans les centres de détention", peut-on lire dans le communiqué du ministère.