Miloš Zeman a refusé de décorer Jiří Hajek en raison de la demande jugée "irrespectueuse" de son fils

01-11-2013

Le chef de l'Etat Miloš Zeman a fait connaître la raison qui l'a poussé à ne pas décorer Jiří Hajek, un ancien politicien tchécoslovaque, plus tard porte-parole de la Charte 77, un mouvement opposé au processus de normalisation du régime communiste. Ainsi, le président de la République n'a pas apprécié la demande du fils de Jiří Hajek, lequel souhaitait que la décoration soit envoyée par voie postale. La porte-parole du Château de Prague, Hana Burianová, a fait savoir que cette requête, volonté manifeste de protester contre le chef de l'Etat, avait été jugée "irrespectueuse". Jiří Hajek, né en 1913 et mort 1993, était ministre des Affaires étrangères de la Tchécoslovaquie durant le Printemps de Prague. Il avait protesté contre l'invasion de son pays par les troupes du Pacte de Varsovie en août 1968. Avec Václav Havel et Jan Patočkam, il a été l'un des auteurs et premiers signataires de la Charte 77.