Miloš Zeman profite de l'affaire Khashoggi pour « blaguer » encore sur les journalistes

25-10-2018

Fidèle à ses habitudes, le président tchèque, connu pour ses « blagues » sur les journalistes, a profité de l'affaire Khashoggi pour une sortie sur la presse dont il a le secret. Quittant mercredi le Parlement tchèque, où il s'exprimait sur le budget 2019, Miloš Zeman s'est adressé aux journalistes présents, après avoir répondu à quelques questions. « Je vous quitte en vous donnant une très belle photo qu'on vient de me donner. Cette photo est belle car j'y suis. Sur cette photographie il y a une bulle où il est indiqué : 'J'aime les journalistes, voilà pourquoi je vais peut-être leur organiser ce soir un banquet spécial à l'ambassade d'Arabie saoudite', » a-t-il déclaré.

Ce n'est pas la première fois que le chef de l'Etat tchèque s'en prend ainsi aux journalistes en utilisant un humour noir très limite. Cette nouvelle « blague » a suscité de nombreuses réactions négatives sur les réseaux sociaux et parmi ses opposants politiques. Pour rappel, le président Miloš Zeman s'était présenté, en octobre 2017, à une conférence de presse muni d’une kalachnikov factice sur laquelle était inscrite l’expression “pour les journalistes”. »