Miloš Zeman veut mettre en place un fond de remboursement de la dette de l’Etat

11-02-2013

Le président nouvellement élu Miloš Zeman veut mettre en place un fond de remboursement de la dette de l’Etat et y verser 30% de son salaire mensuel. Il a déclaré que peu de gens savaient « que l’Etat rembourse les intérêts de la dette mais pas la dette elle-même. » Il ajoute que le président ne peut décider seul de réduire le montant de son salaire, qui s’élèvera à près de 7 400 euros après son entrée en fonction le 8 mars prochain. La dette de l’Etat tchèque s’élève à 60 milliard d’euros environ, soit environ 45% de son PIB, et est donc moins élevés que dans de nombreux pays européens. Cela correspond à plus de 6 000 euros par Tchèque.

Parmi les autres déclarations faîtes ce lundi, Miloš Zeman a notamment fait part de sa volonté d’apposer son veto à l’amendement modifiant les règles parlementaires pour que le plus petit parti de la coalition gouvernementale, la formation LIDEM, puisse créer un groupe parlementaire à la Chambre des députés. Le prochain chef de l’Etat reproche à ce récent mouvement politique de ne pas disposer de la légitimité des urnes.