Mirek Topolánek : « Nous avons des priorités communes, mais nous les traiterons de façon indépendante »

06-10-2009

Après la réunion des partis politiques convoqués par le leader du Parti civique démocrate (ODS), Mirek Topolánek, lundi soir, afin de discuter du mandat du gouvernement intérimaire d’experts dirigé par Jan Fischer, les représentants des partis ont fait connaître leurs positions. L’ODS, les chrétiens-démocrates, les Verts et TOP O9 ont des priorités communes, comme l'adoption du Code civil et la lutte contre la corruption. Néanmoins, elles seront traitées de façon indépendante, a fait savoir Mirek Topolánek. Le leader du parti Top 09, Karel Schwarzenberg entend, lui, à ce que le Traité de Lisbonne soit ratifié le plus rapidement possible, même si l’achèvement du processus est de la responsabilité du président de la République. Karel Schwarzenberg estime qu’il est nécessaire de soutenir le gouvernement actuel. « C’est le seul que nous ayons », a-t-il expliqué. Le leader des chrétiens-démocrates a insisté pour sa part sur la nécessité de lutter contre les jeux de hasard et pour le respect du Code civil. Jiří Paroubek, leader du Parti social-démocrate, principale formation de gauche du pays, n’était pas convié à cette rencontre.