Mouammar Kadhafi, « un phénomène curieux » pour Václav Havel

23-02-2011

 « Un phénomène curieux » : c’est en ces termes que Václav Havel a qualifié le leader libyen Mouammar Kadhafi. « Il était considéré un peu comme un clown et un plaisantin, mais maintenant il apparaît que c’était un criminel », a déclaré Václav Havel. Selon lui, les intérêts économiques ont prévalu dans le passé pour beaucoup de pays dans leurs relations avec le dirigeant de la Libye. Václav Havel estime donc que cela doit cesser malgré les éventuels problèmes liés à la production de pétrole qui pourraient résulter d’une telle décision. L’ancien dissident tchèque, qui a comparé la vague actuelle de révolte en Afrique du Nord et au Proche-Orient à la chute du rideau de fer en Europe, estime cependant que tout en mettant l’accent sur les droits de l’homme et la liberté, il convient de respecter l’altérité des pays arabes.