Nette baisse des demandes d’asile en République tchèque

28-03-2017

Sur les deux premiers mois de 2017, la République tchèque a accueilli 235 candidats à l’asile, ce qui représente une baisse considérable de 52% par rapport à la même période de l’année précédente. La majorité des 96 demandes ont été déposées par les ressortissants ukrainiens, suivis des Arméniens, des Syriens et des Cubains. Les données ont été publiées par le département du ministère de l'Intérieur en charge de la politique d'asile et migratoire. Au cours des deux premiers mois de l’année, les autorités tchèques ont accordé l’asile à 14 personnes, tandis que 24 personnes ont été placées sous la protection complémentaire. En 2016, la République tchèque a enregistré au total 1475 demandes d’asile.