Nomination des ambassadeurs : le différend entre le président de la République et le ministre des Affaires étrangères se poursuit à distance

23-04-2013

Par ailleurs, concernant la nomination des ambassadeurs, Miloš Zeman a également fait savoir qu’il était prêt à chercher un accord avec le Premier ministre Petr Nečas si le différend sur la question avec le ministre des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg, devait se poursuivre. Miloš Zeman a fait cette déclaration à Vienne, où la République tchèque ne possède pas d’ambassadeur actuellement. Le différend entre le chef de l’Etat et le chef de la diplomatie relatif à la nomination des ambassadeurs est né suite à l’annonce du souhait de Miloš Zeman de nommer Livia Klausová, épouse de l’ancien président Václav Klaus, en Slovaquie. Karel Schwarzenberg est toutefois fermement opposé à cette nomination. Ce mardi, le ministre des Affaires étrangères a réagi à la déclaration de Miloš Zeman en affirmant que si Petr Nečas répondait favorablement au président de la République, cela signifierait le départ du parti TOP 09 (dont Karel Schwarzenberg est le président) de la coalition et donc la fin du gouvernement.