Nucléaire : les députés veulent annuler la loi interdisant les livraisons destinées à la centrale iranienne de Bouchehr

15-03-2017

Les députés ont approuvé mardi en fin de journée en première lecture le projet gouvernemental d'annuler la loi qui interdit aux entreprises tchèques de faire des livraisons pour la centrale nucléaire iranienne de Bouchehr. Au mois de décembre dernier, une proposition similaire du groupe communiste avait été rejetée. L'agence de presse ČTK indique qu'à chaque fois, certains députés ont souhaité connaitre la position d'Israël sur ces textes avant de prendre position. La loi en question date de l'an 2000 ; elle avait été votée alors qu'une entreprise de Bohême du Sud s'apprêtait à fournir des systèmes de ventilation à la centrale iranienne, un contrat critiqué par les Etats-Unis et le Royaume-Uni qui soupçonnaient alors Téhéran de vouloir se procurer l'arme nucléaire. Les choses ont changé avec la signature en 2015 d'un accord sur le nucléaire iranien. Pour les entreprises tchèques, l'ouverture du marché iranien représente d'importantes opportunités.