Nucléaire : Prague veut une exception pour l'appel d'offres de la centrale de Dukovany

15-02-2017

La République tchèque veut obtenir de la Commission européenne une exception sectorielle pour échapper à certaines règles relatives aux appels d'offres publics pour la construction d'un nouveau réacteur à la centrale nucléaire de Dukovany. Selon le quotidien Lidové noviny, qui rapporte l'information dans son édition de ce mercredi, le ministre de l'Industrie et du Commerce Jan Mládek souhaiterait ainsi sauvegarder les intérêts nationaux tchèques en assurant de nombreux contrats de sous-traitance à des entreprises tchèques. Le directeur de la société énergétique ČEZ, Daniel Beneš, a indiqué au journal que le processus de sélection du constructeur du nouveau réacteur devrait débuter au premier trimestre de l'année prochaine. Initialement, il était prévu que la centrale de Dukovany, située en Moravie du Sud, soit dotée d'un nouveau réacteur à l'horizon 2025. Le chantier pourrait coûter entre 7,5 et 11 milliards d'euros.