Nucléaire – Temelín : Bruxelles attendra la fin de la procédure judiciaire en République tchèque relative à l’exclusion d’Areva pour se prononcer

31-01-2014

La Commission européenne n’engagera pas de procédure pénale contre la République tchèque pour son refus de coopérer pleinement sur le dossier d’Areva et de l’appel d’offres pour l’achèvement de la centrale nucléaire de Temelín (Bohême du Sud). Le groupe français, qui était le seul candidat européen, a lancé une action en justice en République tchèque suite à son exclusion de l’appel d’offres à l’automne 2012 après que la partie tchèque a estimé qu’il n’avait pas respecté le cahier des charges. Areva s’est plaint également auprès des instances européennes. Toutefois, la Commission a décidé d’attendre l’issue de la procédure tchèque avant de se pencher sur l’affaire. La République tchèque, qui refuse de fournir à Bruxelles les informations relatives aux critères de sélection des candidats et à l’exclusion d’Areva de l’appel d’offres, peut donc pour le moment garder ce qu’elle estime être un secret commercial. Les informations ont été communiquées ce vendredi par la Radio tchèque.