Paroubek : la nomination de Štefan Füle était la « meilleure deuxième solution », décision néanmoins critiquée par le parti des Verts

10-11-2009

Le chef du parti social-démocrate, Jiří Paroubek, a expliqué ce mardi que l’accord du choix du commissaire européen tchèque sur la personne de Štefan Füle était selon lui « la meilleure deuxième solution », à partir du moment où il était impossible d’imposer le prolongement du mandat de l’actuel commissaire européen Vladimír Špidla. Ondřej Liška, le chef des Verts, a amèrement critiqué ce choix et surtout la façon dont son parti aurait été écarté de la décision finale. Liška a ainsi qualifié le chef du CSSD d’inculte et de non-civilisé pour ne pas avoir attendu sa réponse définitive pour soutenir d’ailleurs le même candidat que le CSSD, Vladimír Špidla. Paroubek a prétexté d’une « rencontre inopinée » entre le chef des Verts et Mirek Topolanek. Quoiqu’il en soit, le CSSD et l’ODS se sont mis d’accord sans les Verts sur le choix du nouveau commissaire européen, et se partagent par ailleurs la nomination des deux nouveaux ministres : un pour remplacer Štefan Füle et un autre poste nouvellement créé.