Pas de changement dans la répartition des sièges dans le futur gouvernement tchèque

27-12-2006

L'accord de coalition entre le Parti civique démocrate (ODS), le Parti chrétien démocrate (KDU - CSL), et le Parti des Verts ne sera signé probablement qu'au début de l'année prochaine. Les représentants des trois partis poursuivent les pourparlers sur la formation du nouveau gouvernement tchèque. Selon le président du KDU-CSL Jiri Cunek, malgré les réticences de certains membres de l'ODS il n'y aura probablement plus de changement dans la répartition des portefeuilles ayant été présentée, juste avant Noël, par le premier ministre Mirek Topolanek au président de la République. Certains membres de l'ODS protestent pourtant contre la décision de confier les ministères des Finances et de l'Aménagement du territoire aux candidats du KDU-CSL. Quand au Président Vaclav Klaus, il n'est pas d'accord avec la nomination de Karel Schwarzenberg au poste de chef de la diplomatie.