Pas de changement des règles électorales pour les sénatoriales

19-10-2018 mis à jour

La Chambre haute du Parlement a rejeté, à l’issue d’un vote serré, un amendement de loi visant à changer les règles électorales des sénatoriales. Proposé par le parlementaire social-démocrate Jiří Dienstbier, l’amendement devait introduire le vote préférentiel en un seul tour, en vigueur notamment dans un pays comme l'Australie. Les électeurs ont dans ce cas la possibilité de choisir plusieurs candidats et de les ranger dans l'ordre de leurs préférences sur leur bulletin de vote.

Les sénateurs, notamment ceux du Parti civique démocrate ODS et du parti chrétien-démocrate KDU-CSL, se sont prononcés en faveur du système existant en République tchèque. Actuellement, les élections des sénateurs, qui sont renouvelés par tiers tous les deux ans, se déroulent selon le système du scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Si aucun candidat n'obtient la majorité absolue lors du premier tour, les deux candidats arrivés en tête sont départagés lors d'un second tour.

Le Parti des Pirates a annoncé, à son tour, qu’il présenterait à la Chambre des députés son propre amendement relatif au changement du système d’élection des sénateurs.