Petr Nečas aurait vu les photos de la filature de sa femme avant la descente de police

16-06-2013

Petr Nečas aurait été au courant des filatures organisées à l'encontre de sa femme puisqu'il en aurait vu des photos quelques jours avant l'opération de police qui a mis au jour cette pratique. C'est son amante et directrice de cabinet Jana Nagyová qui lui aurait montré les clichés selon Eduard Bruna, avocat de la collaboratrice du chef du gouvernement, qui a fait cette révélation au quotidien Právo. Jana Nagyová est en détention provisoire depuis samedi pour avoir organiser la filature de trois personnes et risque jusqu'à cinq années de prison. Petr Nečas, qui a annoncé mardi être en instance de divorce avec sa femme Radka, s'est exprimé jeudi pour indiquer qu'il n'était pas au courant des filatures, qu'il les condamnait et qu'il s'excusait auprès des personnes suivies. Samedi soir, il a à nouveau écarté la possibilité de démissionner.