Plus d’argent pour les soins psychiatriques dans les années à venir

16-06-2016

Les soins psychiatriques devraient être dans les années à venir une des priorités du ministère de la Santé et obtiendront en conséquence un budget plus conséquent. Cela résulte d’un mémorandum signé ce jeudi par le ministre de la Santé Svatopluk Němeček et les représentants des compagnies d’assurance-maladie. Actuellement, les soins psychiatriques reçoivent quelque 10 milliards de couronnes par an (369 millions d’euros), soit seulement entre 3 et 4 % de la somme totale destinée au secteur de la santé publique. L’argent supplémentaire permettraient de créer des centres spécialisés de santé mentale qui visent à offrir une aide complexe aux personnes souffrant de troubles psychiques en remplaçant les hospitalisations dans les grands établissements par un système de travail sur le terrain. Une trentaine d'établissements de ce type pourraient être mis en place d’ici 2022.