Plus de la moitié des Tchèques contre le tabac dans les restaurants

27-11-2009

Selon une étude menée par les étudiants de la faculté de médecine de l’Université Charles, plus de la moitié des Tchèques seraient favorables à une interdiction totale de la cigarette dans les restaurants. Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 830 clients de restaurants : les deux tiers des non-fumeurs et un tiers des fumeurs se prononcent pour cette interdiction. Les étudiants ont aussi évalués les effets négatifs du tabagisme passif, notamment sur les personnels de la restauration, en mesurant leur taux de monoxyde de carbone. Sur 25 employés, seules deux personnes, un fumeur et un non fumeur, avaient un taux de monoxyde de carbone standard.