Politique régionale européenne : les régions tchèques auront encore accès aux fonds européens après 2013

14-03-2012

A l’exception de Prague, les treize autres régions tchèques auront encore le droit après 2013 de bénéficier des crédits en provenance des fonds structurels européens. En effet, entre 2007 et 2009, leur produit intérieur brut par habitant est resté inférieur à la limite de 75 % de la moyenne de l’Union européenne. Ainsi, selon le principe de fonctionnement de la politique régionale, aussi appelée politique de cohésion, elles sont considérées comme des régions en retard de développement. L’aide est programmée sur une période de sept années. L’information a été communiquée, ce mercredi, par l’Office tchèque des statistiques, qui s’est référé aux données d’Eurostat. Le montant de l’aide qui sera consacrée à la République tchèque pour la période 2014-2020 n’est toutefois pas encore connu. Selon le ministère du Développement régional, la somme totale sera toutefois inférieure à celle pour la période 2007-2013, pour laquelle la République tchèque peut bénéficier de 26,7 milliards d’euros.