Pour compenser les sanctions russes, la République tchèque pourrait recevoir une aide du budget européen d’ordre 100 millions de couronnes

07-12-2014 mis à jour

Invité du débat dominical de Václav Moravec diffusé sur la chaîne de télévision publique, le ministre de l’Agriculture, Marian Jurečka (chrétiens-démocrates) a affirmé que les pays européens estiment à 11 milliards d’euros les dommages advenus en conséquence des sanctions à l’égard de la Russie. Les ministres compétents ont évoqué la possibilité de dégager 1 milliard d’euros pour compenser les sanctions russes. De cette somme, la République tchèque pourrait bénéficier de 3,6 millions d’euros (100 millions de couronnes) destinés à soutenir les exportations vers l’Asie et les pays du Moyen Orient. Actuellement, 90% des exportations des agriculteurs tchèquesvont vers les marchés de l’UE.