Pour Karel Schwarzenberg, la République tchèque doit faire partie du noyau des pays européens

09-03-2012

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg (TOP 09) continue de croire que la République tchèque signera le pacte de stabilité budgétaire européen. « La République tchèque doit faire partie du noyau des pays européens » a déclaré le ministre lors d’un entretien accordé au quotidien autrichien Der Standard. Karel Schwarzenberg s’est prononcé en faveur de réformes énergiques afin de renforcer la position de l’Europe dans la concurrence internationale. Il a par ailleurs déclaré être opposé à la tenue d’un référendum sur l’adoption de l’euro par la République tchèque, prenant le contre-pied du premier ministre, Petr Nečas (ODS) qui avait au contraire suggéré de demander l'avis des citoyens.