Pour le chef de l’Etat, les démonstrations du 17 novembre ont été « honteuses »

19-11-2014

D’après les déclarations du président de la République, Miloš Zeman, les manifestations qui se sont produites à l’occasion du 25e anniversaire de la Révolution de velours le 17 novembre dernier, ont été "honteuses pour la République tchèque". Le chef de l’Etat l’a fait savoir lors d’une conférence de presse ce mercredi. A l’occasion de ces démonstrations, plusieurs milliers de personnes avaient dressé des cartons rouges, message de mécontentement destiné à Miloš Zeman, à plusieurs endroits à Prague, ainsi que dans les villes de Brno et d’Ostrava. Lors du dévoilement d’une plaque commémorative, qui s’était déroulé en compagnie de cinq autres chefs d’Etat dans le quartier d’Albertov à Prague, les manifestants avaient également hué le président de la République tchèque et lancé des œufs et divers objets sur la tribune.