Pour le premier ministre tchèque, les informations sur les cibles des frappes russes en Syrie sont contradictoires

01-10-2015

Le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka estime que, pour l’heure, les informations sur les cibles des frappes aériennes russes en Syrie sont contradictoires et qu’il n’est pour l’instant pas clair qui elles visaient précisément. Il a déclaré qu'il attendait davantage de détails sur ces bombardements après consultation avec les services de renseignement tchèques. « Le gouvernement agira dans les semaines à venir en fonction de ces renseignements, » a-t-il fait savoir. Le président russe, Vladimir Poutine, a confirmé, mercredi, que Moscou avait mené ses premières frappes aériennes en Syrie. La cible réelle de l’aviation russe laisse les observateurs internationaux dubitatifs. Annoncées comme étant destinées à frapper l’Etat islamique, il semblerait toutefois qu’elles aient surtout visé des groupes rebelles au pouvoir syrien en place.